Jadis, autrefois, il y a longtemps

Joie de vivre avant la venue du politiquement correct

posté le 26-04-2018 à 19:18:14

Baie Saint-Paul

J'aime beaucoup les photos noir et blanc, mais je pense que celle-ci aurait mérité des couleurs, avec les vagues sur la berge, le ciel nuageux, la montagne, les coloris des habitations. Baie Saint-Paul était alors un gros village. Aujoujourd'hui, c'est une ville.
 


 
 
posté le 24-04-2018 à 22:12:10

Centre-ville

Ce charmant dessin 'respire' les années 1950. Il s'agit d'un extrait d'un manuel scolaire destiné aux enfants. L'insistance sur les chiffres vous révèle qu'il s'agissait d'un livre d'arithmétique.
 


 
 
posté le 21-04-2018 à 07:06:08

Pour filles seulement

C'est l'anniversaire d'une de ces petites. La fête est réservée aux filles, un point c'est tout ! Pas de garçons !
 


 
 
posté le 20-04-2018 à 19:27:41

Zouaves

Il faut avouer que je ne présente pas souvent des zouaves. Voici un groupe, en 1922. Ils semblent de bonne humeur!
 


 
 
posté le 19-04-2018 à 05:36:39

Prendre le temps de vivre

Quatre jeunes personnes de 1961 profitent de la belle température et prennent le temps de vivre, assis sur l'herbe du parc du mont Royal, à Montréal. L'édifice que vous voyez est la Place Ville-Marie, premier gratte-ciel de l'urbs.
 


 
 
posté le 14-04-2018 à 23:20:27

Avant et après

Le premier supermarché du Cap-de-la-Madeleine, en 1956. D'ailleurs, c'était la première chose que l'on voyait en arrivant au Cap par l'ouest. J'étais petit, mais je me souviens qu'on y croisait un tourniquet présentant des 45 tours. Ah si, il y avait des disques dans les supermarchés, au Québec. Dans les pharmacies aussi. Fierté des Madelinois, que ce Steinberg.

La seconde photo : le même lieu, après sa fermeture, en 1974. Triste... Vitrines vides, abandon. Je sais qu'un marchand de vélos s'est installé un certain temps dans le local, mais le propriétaire de l'immeuble a eu beaucoup de mal à trouver un autre marchand.

 


 
 
posté le 13-04-2018 à 05:43:50

Mon petit toutou

Non seulement est-il aussi grand que la fillette, mais je parie qu'il est plus âgé qu'elle.
 


 
 
posté le 09-04-2018 à 22:07:07

Une histoire véritable

Une feuille de partitions musicales de 1884, à propos d'un bateau qui n'est jamais revenu. La chanson était basée sur un fait véritable : le naufrage d'un voilier, aux Antilles. Nous devinons que les personnes sur le quai sont les parents de l'équipage, des passagers. Si tout le monde envoie la main, notons surtout deux femmes agenouillées, qui prient (Cliquez pour mieux voir).

La chanson a fait son chemin tout au long du 20e siècle, sous différents titres. adaptée surtout par des artistes folk, dont le Kingston Trio, en 1958, sous le nom de The Wreck Of The Sloop John B, ce dernier élément étant le nom du voilier. C'est cette version qui inspirera Brian Wilson, des Beach Boys, pour la version à succès de 1966. Vous pouvez l'écouter en cliquant sur le fichier audio.

 


 
 
posté le 06-04-2018 à 20:47:23

La douceur du temps qui passe

Le vieillard, costaud, a sans doute travaillé avec ardeur tout au long de sa vie. Voici le moment de regarder le temps qui passe, en toute tranquilité, près de la chaleur d'un poêle massif, avec le chat à ses pieds, une bonne pipe et on devine le presque silence, sinon le tic-tac d'une horloge (qu'on ne voit pas). Ne pas oublier le crachoir! La photo de la femme, sur le mur, à droite, ressemble à celles que l'on croisait sur les calendriers. Sa coiffure me laisse deviner que cette photo a été prise au cours des années 1940.
 


 
 
posté le 05-04-2018 à 05:36:17

Lectures partagées

Au premier coup d'oeil : Bravo pour la lecture!

Au second coup d'oeil : Seule la deuxième petite, à partir de la gauche, a les yeux vers son livre.