Jadis, autrefois, il y a longtemps

Joie de vivre avant la venue du politiquement correct

posté le 01-07-2018 à 05:06:51

Pause

Le présent blogue, ainsi que ceux sur la musique et l'autre dit Mario Multicolore, va fermer ses portes pour la période estivale. D'abord, il y a peu de visites au cours de ce temps, et ensuite, je me sens las de tout ceci. Avec le retour de belles températures, en septembre ou octobre, je serai peut-être mieux disposé à poursuivre. Faire tout ceci avec la chaleur et le vacarme estival n'a rien d'agréable.

Cependant, le site sur mon romans va demeurer actif.

 


 
 
posté le 27-06-2018 à 19:55:51

Bienvenus à l'Expo

Cette photo a été utilisée à toutes les sauces, pour désigner une voie d'entrée à l'Exposition universelle Terre des Hommes, tenue à Montréal, en 1967. Bien sûr, on remarque la joyeuse meneuse de claques au premier plan, mais regardez le nombre de semblables installées sur le présentoir géant.
 


 
 
posté le 26-06-2018 à 06:50:28

Boulevard Ste-Madeleine

La police escorte une course cycliste, qui emprunte le boulevard Ste-Madeleine. Nous étions sans doute vers la fin des années 1950. Ce boulevard est près de chez moi et j'y passe chaque jour. Les deux petites maisons, à gauche, sont toujours là. L'une abrite une bijouterie. Toujours à gauche, vers le haut, vous voyez ce qui était une usine de fabrication de chemises. (Notez les deux cheminées) Édifice transformé et qui est aujourd'hui un centre commercial et... mon supermarché! À droite, on voit la marquise du cinéma Madelon, qui a été rasé par un incendie circa 1963. L'édifice a été reconstruit, mais le ciné est disparu, bien qu'au sous-sol, il y avait une salle de quilles portant le nom de Madelon.
 


 
 
posté le 23-06-2018 à 19:30:25

Noeud papillon

L'important, pour un garçon du 19e siècle, c'était le noeud papillon. Le sien est imposant! Autre aspect étonnant pour une photo de studio : la fillette est pieds nus. Des traits communs dans les visages me font croire qu'ils s'agissait d'un frère et d'une soeur.
 


 
 
posté le 22-06-2018 à 06:30:00

Célébrons la nouveauté

Un ensemble de cinq partitions musicales pour célébrer ce qu'il y a de "Nouveau sous le soleil" : le vélo. Ah, on voit bien qu'avec ces illustrations, cette invention diabolique s'adressait aux jeunes folles et fous. Y'a plus de jeunesse! Nous étions en 1869.
 


 
 
posté le 21-06-2018 à 02:16:20

Pour vous étouffer

Quatre enfants à la plage, en 1953, dont un garçon en trop bas âge pour comprendre les mystères architecturaux d'un château de sable.
 


 
 
posté le 20-06-2018 à 07:24:59

Pour vous rafraichir

Voilà une accumulation sérieuse! Nous sommes en 1894 à Québec et la petite rue peu large est remplie comme un bocal. Pas de chasse-neige motorisé, à cette époque. Notez l'homme, à droite, pour réaliser comme cette tempête était imposante.
 


 
 
posté le 17-06-2018 à 00:29:51

Action !

Une photo de 1923 pleine de mouvement. Le porteur de ballon n'ira pas loin, car le joueur un défensive s'apprête à le jeter au sol avec tant de force qu'il en a perdu son casque. L'équipement de ce temps était moins sophistiqué que de nos jours. Sans doute une rencontre au niveau universitaire.
 


 
 
posté le 13-06-2018 à 23:33:37

En vitrine

Il y a de belles poupées géantes en vitrine, mais trois des quatre enfants regardent davantage vers le bas, sans doute des petits jouets que je ne peux identifier. Quand à celle qui ne regarde pas, elle est davantage intéressée par le photographe.
 


 
 
posté le 12-06-2018 à 22:28:27

Ne pas regarder le clavier !

Une école de secrétariat, en 1935. Métier déjà en grande partie féminin, bien qu'on croise quelques bleus sur cette photo. L'important : regarder le texte à copier et ne pas poser les yeux vers le clavier. Amusez-vous à regarder les élèves qui trichent un peu.