Jadis, autrefois, il y a longtemps

Joie de vivre avant la venue du politiquement correct

posté le 31-01-2014 à 06:26:13

Little Egypt

Lors de la grande exposition universelle tenue à Chicago en 1893, les dirigeants, ne voulant pas que des forains s’installent près des sites, avaient conçu une zone pour des divertissements instructifs, le baptisant Midway Pleasance. Les foules s’y sont précipitées en grand nombre, attirées par la Ferris Wheel -- la première grande roue -- et par le pavillon du Caire, où ils pouvaient applaudir une danseuse du nom de Fahdera Mahzar. Que faisait Fahdera pour attirer tant de gens ? La danse du ventre ! N’oublions pas qu’en Amérique, à ce moment-là, les femmes portaient toujours le corset ! C’était le grand frisson érotique assuré ! Le public, ne pouvant prononcer Fahdera Mahzar, l’ont surnommée Little Egypt, bien que l’artiste n’ait jamais été présentée sous ce sobriquet. Certaines sources prétendent qu’il y avait, en réalité, plusieurs danseuses présentant le même numéro. Quoi qu’il en soit, avec cette gloire soudaine, Fahdera Mahzar est demeurée sept années aux États-Unis, faisant travailler son ventre à Coney Island, près de New York. Rapidement, les forains avaient un nom pour leurs baraquements : le Midway. Presque tous avaient une tente avec une danseuse « exotique », souvent présentée sous le nom de Little Egypt. Les deux noms sont demeurés. Voici une photo de la véritable Little Egypt

 


 
 
posté le 30-01-2014 à 18:29:54

Une grande première

Deux jeunes filles soutiennent leur petite soeur, nerveuse à cause de sa première expérience à dos de cheval. Une feuille de musique de la décennie 1860.

 


 
 
posté le 30-01-2014 à 06:17:25

Voilà le cirque !

Une petite parade dans les rues de New York, en 1920, pour souligner la venue d'un cirque. J'écris Petite car je puis vous assurer qu'il y en avait des plus imposantes. Les hommes grimpés sur les éléphants annoncent sans doute les moments des spectacles. Notez la foule massée sur le trottoir.

 


 
 
posté le 29-01-2014 à 06:30:16

Les majorettes de Shawinigan

Être adolescent à Shawinigan, au cours des années 1950, signifiait qu'il y avait sept chances sur dix pour que le garçon ou la fille fasse partie d'une fanfare de cadets ou d'un groupe de majorettes. Il devait y avoir une dizaine de troupes ! Tant et tant que la situation a fait naître une réputation à la ville et que ces gens étaient souvent appelés à se manifester dans d'autres villes du Québec. Sans aucune doute une très belle expérience amicale. Voici une carte-postale d'un groupe de majorettes, fières de leurs jolis uniformes.

 


 
 
posté le 28-01-2014 à 19:11:24

Le barbier

Monsieur le barbier pose en gros plan à l'entrée de sa boutique, avec une vitrine clamant le prix pour une coupe de cheveux : 10 sous. Nous étions en 1939.

 


 
 
posté le 28-01-2014 à 06:16:03

La jolie fille de la boîte

Une robe soyeuse, des fleurs, un bonnet : une reine de beauté, modèle 1880. Qu'est-ce que c'est ? Un calendrier ? Une affiche ? Non : l'intérieur d'une boîte de cigares.

 


 
 
posté le 27-01-2014 à 08:04:09

Et il s'envole !

Pas d'inquiétudes : il va retomber sur ses jambes. Il connaît le truc, notre aviateur de la balançoire.

 


 
 
posté le 27-01-2014 à 06:24:04

Le curé athlétique

Monsieur le curé montre beaucoup d'enthousiasme, si bien que sa soutane se soulève. Comme il s'exécute près de son église, le divin l'aidera à épater tout le monde qui le regarde, sauf le groupe de femmes, à gauche. Au fait, notre pasteur tient son bâton de mauvaise façon, si bien qu'il risque de se blesser aux poignets.

 


 
 
posté le 26-01-2014 à 22:04:56

Sophie Tucker

Une reine du spectacle américain pendant de nombreuses années, ayant touché la scène sous diverses formes (Vaudeville, théâtre, spectacle musical) le cinéma, la radio et le monde du disque. Le véritable nom de Sophie Tucker était Sonya Kalish, née d'une famille juive de Russie. À mes yeux, la période la plus riche de sa carrière est les années 1920, alors que cette rousse imposante chantait un certain féminisme, invoquant la liberté sentimentale et des chansons où la femme s'imposait dans ses relations avec l'autre clan. Sophie Tucker avait une "grosse voix" très ferme, plutôt unique. Elle est décédée en 1966.

 


 
 
posté le 26-01-2014 à 06:13:28

Photo de Aileen

Il était très rare d'utiliser une photo d'une chanteuse ou d'un musicien sur les feuilles de musique. La photo ici présente est bel et bien celle de Aileen Stanley, qui a popularisé cette chanson en 1923. Le choix de cette unique couleur rouge-orangée rend l'ensemble très beau.

 


 
 
posté le 25-01-2014 à 18:47:25

Casse-Croûte

Un casse-croûte des années 1950, plutôt vaste. Le long comptoir, avec ses bancs tourniquets, est de mise, mais pour des repas plus substantiels, les clients avaient droit à des petites tables. Notez le gros juke-box, tout au fond.

 


 
 
posté le 25-01-2014 à 06:33:15

Coloniser l'Abitibi

Un colon de l'Abitibi, en 1935, posant près de sa cabane. Les alentours m'indiquent qu'il avait défriché le terrain accordé par le gouvernement, que l'épouse et les enfants allaient suivre sous peu.

 


 
 
posté le 24-01-2014 à 06:29:01

Pas de bécot !

L'aîné se rend à l'école et reçoit un bécot de sa mère. Le petit, au centre de la situation, semble boudeur, sinon furieux. "Je ne vais pas à l'école et je n'ai pas droit à un bécot ! C'est injuste !"

 


 
 
posté le 23-01-2014 à 20:27:03

Téléphonistes

Un métier pour jeunes femmes. Pas très simple, mais surtout pas routinier. Elles devaient entendre de ces trucs incroyablement dingues... Mais il fallait répondre aimablement. Une photo de 1930.

 


 
 
posté le 23-01-2014 à 06:38:16

Le mal du pays

Deux soldats américains viennent de lire des lettres, alors qu'un troisième, regardant une ville européenne, pense plutôt aux imposants édifices de sa grande  métropole. Une feuille de musique de 1918.

 


 
 
posté le 22-01-2014 à 20:22:45

Jeune couple

Un jeune couple de milieu modeste. Quoi de mieux pour surveiller le premier bébé que de l'installer sur la table pendant les repas ! L'homme et la femme ont les yeux rivés sur l'angelot, et celui-ci, ravi, regarde aussi ses parents. Une photo de 1943.

 


 
 
posté le 22-01-2014 à 06:07:23

Ce bon vieil attelage

Une photo de 1918, au moment où l'automobile est assez répandue. Pas pour ces gens ! Rien de mieux qu'une bonne vieille voiture solide et des chevaux ! Notez que la femme au premier rang porte un chien sur ses genoux.

 


 
 
posté le 21-01-2014 à 19:22:10

Voilà les pompiers

Un groupe de pompiers, avec leur chef au premier plan. Le robuste véhicule était sans doute un des premiers motorisés.

 


 
 
posté le 21-01-2014 à 06:11:30

Bienvenue au Canada

Une famille immigrante arrive au Canada, au début du 20e siècle. Le mari est sans doute un peu plus loin, parti aux renseignements. La femme et ses enfants semblent méfiants, sans doute inquiets, sauf la petite blonde et droite, avec un charmant regard questionneur.

 


 
 
posté le 20-01-2014 à 21:23:15

La gare des adieux

Une scène romantique, dans une gare. L'homme dit à sa belle qu'il retourne chez lui, dans la "Ville solitaire", signifiant qu'il sera loin d'elle. Nous étions en 1911.

 


 
 
posté le 20-01-2014 à 19:14:42

Ma poupée et moi

La jeune maman regarde droit devant elle, alors que la poupée regarde le photographe.
 


 
 
posté le 20-01-2014 à 06:55:01

La collation

Une religieuse ravie distribue le lait à des écolières en uniforme. Elles sont précisément les fillettes fréquentant l'école du quartier Sainte-Marguerite, de Trois-Rivières, en 1956.

 


 
 
posté le 19-01-2014 à 20:24:01

Louis Armstrong

Un personnage attachant, bien que musicalement, Louis Armstrong ait souvent fait des concessions au monde du spectacle à la façon des Blancs. La période la plus excitante chez ce musicien demeure les années 1920, d'abord en qualité de trompettiste et cornettiste chez King Oliver. Au coeur des années 1920, encouragé par son épouse Lillian, Armstrong vole de ses propres ailes avec un orchestre du nom de Hot Five (Puis Hot Seven). Il s'agissait de jazz première façon et, vous serez étonné de l'apprendre, de musique instrumentale. Louis ne chantait pas ! Pour écouter deux pièces de cette période, suivez ces liens :

 


 
 
posté le 19-01-2014 à 19:01:15

Livrer le pain

Un camion de livraison d'une boulangerie, en 1923. Le véhicule me paraît haut, carré. Je crois qu'à l'origine, l'espace du chauffeur était à l'air libre, qu'une cabine a été ajoutée avec les moyens du bord.

 


 
 
posté le 19-01-2014 à 06:48:58

À la bibliothèque

Une photo de 1949 me faisant penser qu'il n'y avait rien sur le vif, que tout a été mis en place pour prouver aux gens que la bibliothèque de l'Université Laval, à Québec, était un ravissement pour les étudiants. Tout de même agréable, non ?

 


 
 
posté le 18-01-2014 à 23:47:56

Le temps des colonies...

Une femme française à Saigon, en 1952. Jolie photographie qui me fait penser à un dessin d'un album de Tintin...

 


 
 
posté le 18-01-2014 à 18:00:01

Attendre le père Noël

Une mise en scène du photographe. Le garçon sage attend la venue du père Noël en compagnie de son ourson.

 


 
 
posté le 18-01-2014 à 06:29:14

Pour les petites

L'intérieur d'un commerce de vêtements pour enfants, en 1921, se servant de poupées pour présenter les robes. Parions que les fillettes, accompagnant leurs mamans, étaient davantage intéressées par les poupées.

 


 
 
posté le 18-01-2014 à 00:00:50

Premier amour

Une jolie feuille de musique romantique, de 1911. Premier amour est le titre de la valse. N'en doutons pas, car la jeune fille illustrée doit avoir quatorze ans, sinon moins.

 


 
 
posté le 17-01-2014 à 17:39:20

Forains de 1942

Un parc forain, en 1942. La petitesse du nombre de choix m'indique qu'il s'agissait d'une compagnie mobile, s'installant au gré des engagements, la plupart dans le cadre d'expositions agricoles. L'univers forain de cette époque était surtout constitué de tentes. Il y avait peu de manèges mécaniques, sinon l'incontournable triumvirat de la grande roue (double, dans le cas présent) un whip et des chevaux de bois.

 


 
 
posté le 17-01-2014 à 06:18:29

Le bon sucre d'érable

Un joyeux groupe, sans doute une famille, déguste du bon sirop d'érable chaud déposé sur de la neige, lors d'une visite agréable à une cabane à sucre, en 1957.

 


 
 
posté le 16-01-2014 à 06:36:40

Chez le disquaire

Comme je suis dingue de disques, j'adore les photos de disquaires. Celle-ci date de 1950, au moment où trois formats étaient disponibles : le 78 tours, le 45, le microsillon. Il ne semble pas y avoir de microsillons sur les présentoirs, bien qu'on puisse voir des albums, à droite. Le 45 tours a peu de place : trois publicités pour vanter le format. Bref, ce sont les 78 tours qui règnent, tous classés derrière le comptoir. La clientèle ne pouvait fouiller ; il fallait demander à l'employée. Il y a aussi des partitions de musique. Enfin, vous noterez une photo de Frank Sinatra, à gauche.

 


 
 
posté le 16-01-2014 à 00:48:57

Le guitariste

J'ignore où sont installées ces personnes, mais la musique du guitariste semble ravir son entourage, particulièrement la jeune femme à gauche. Une photo de 1940.

 


 
 
posté le 15-01-2014 à 19:03:18

Le chemin des écoliers

Une superbe illustration de 1871 pour le thème du chemin des écoliers. Le dit chemin est orné de fleurs, de beaux arbres. La femme est sans doute l'institutrice, prenant grand soin des fillettes et du garçon qui l'accompagnent.

 


 
 
posté le 15-01-2014 à 06:09:45

Plonger !

Coordination et habileté ! Elles se lancent, le coeur dans la joie ! Les maillots et les coiffures me laissent deviner que la photo date des années 1940.

 


 
 
posté le 14-01-2014 à 23:32:14

En voiture !

Avant tout : se protéger comme il faut du vent, du froid. Les chapeaux sont de mise, ainsi qu'une couverture sur les genoux des passagers avant.

 


 
 
posté le 14-01-2014 à 18:49:19

Terreurs de l'Ouest

Voici deux cow-boys fort bien vêtus. Si le garçon est prêt à défendre son bien à la pointe du pistolet, son épouse, tendre maman d'une poupée, a un rôle plus traditionnel. Notez cependant qu'elle a une arme à sa ceinture.

 


 
 
posté le 14-01-2014 à 06:54:47

Publicité ? Vous avez dit publicité ?

Nous sommes à New York, en 1909. Vous voulez de la publicité ? Vous voilà servis ! Il y en a partout ! Plusieurs annonçant des spectacles, mais je vous invite à regarder dans le coin supérieur gauche : Pub pour des corsets !

 


 
 
posté le 14-01-2014 à 06:08:01

Memphis Minnie

Ce qui est bien, avec le blues, est que les femmes ont toujours eu leur place au soleil. D'ailleurs, quand le style musical émerge, au début des années 1920, il n'y avait pas d'hommes. L'une des meilleures chanteuses de blues fut Memphis Minnie, de son vrai nom Lizzie Douglas. De plus, elle était une des rares guitaristes du style, la plupart des musiciennes utilisant le piano. Un fait certain : Memphis Minnie variait la sauce. Ses approches du blues n'étaient pas souvent les mêmes, alors que tant d'hommes répétaient sans cesse les mêmes motifs. Au début de sa carrière, en 1928, elle faisait équipe avec un autre guitariste, Kansas Joe McCoy, avant de voler de ses propres ailes au milieu de la décennie 1930. Le grand nombre de disques alors enregistrés indique surtout que Memphis Minnie était populaire auprès du public d'ébène, cela jusqu'en 1942, alors que la femme ralentit ses activités, à cause de problèmes de santé. Un retour est tenté sans trop de suite après la guerre. Memphis Minnie enregistre une dernière fois en 1953 et passera davantage de temps dans les cabinets de médecins que sur les scènes. Elle est décédée en 1973, au moment où Led Zeppelin reprenait une de ses chansons.

 


 
 
posté le 14-01-2014 à 00:36:23

Ultra romantique

Je parle par expérience : mettez-moi une illustration semblable en guise de page couverture d'un de mes romans et j'en vends vingt-cinq en une heure à autant de femmes qui ne regarderont même pas le résumé.  Si, si, je vous assure. Une feuille de musique de 1919.

 


 
 
posté le 13-01-2014 à 19:13:15

Gare rurale

Une petite gare rurale, en 1940. Un couple regarde au loin pour voir si le train arrive. D'autres, au fond, semblent attendre un retour. C'est ce qui est bien,avec les gares : l'émotion face aux personnes qui s'en vont, puis celle face aux gens qui reviennent.

 


 
 
posté le 13-01-2014 à 07:08:22

Fillette avec poupée

Les photos de petites filles avec leurs poupées sont très nombreuses ! Le jouet idéal. Celle-ci est une photo sur zinc, datant donc de la décennie 1850. Comment puis-je le savoir ? Les photos sur papier brisent, se fendent, alors que celles sur zinc... rouillent ! De plus, les couettes de l'enfant sont typiques des coiffures féminines de cette lointaine époque.

 


 
 
posté le 13-01-2014 à 06:26:52

Honoré Mercier

Le premier minstre du Québec, de 1889 à 1891. Le premier qui ait eu une certaine importance, avec des idées visionnaires, des réalisations ayant fait beaucoup progresser le Québec. Mercier fut le premier à clamer une certaine autonomie du territoire face au gouvernement fédéral. Ne l'obtenant pas de façon politique,il prend tout de même des initiatives inédites, comme celle de faire des emprunts aux États-Unis, d'établir des relations diplômatiques avec la France. Sous sa gouverne, le réseau de chemin de fer québécois prend de l'expansion, le ministère de l'Agriculture est créé (Il en sera le ministre) des zones peu peuplées sont ouvertes à la colonisation (Laurentides, Lac Saint-Jean), il crée les écoles du soir, afin de permettre à des adultes de recevoir de l'instruction, il établit un âge de permission pour le travail des enfants, etc. Admiré au Québec, Mercier avait beaucoup d'ennemis chez les anglophones canadiens. Il est obligé de démissionner en 1893, suite à un scandale public selon lequel il aurait utilisé des fonds publics pour des investissements personnels, alors que la chose était courante au fédéral. Honoré Mercier est décédé en 1894.

 


 
 
posté le 12-01-2014 à 17:07:08

Le fou du vélo

Une photo extraordinaire, prise à Québec au 19e siècle. Le vélo a d'abord attiré votre attention, mais c'est la réaction de la famille qui regarde ce fou mobile que je trouve intéressante. Si les trois filles semblent étonnées, intriguées, leur mère et leur père paraissent découragés par une telle extravagance, particulièrement la femme, qui devait penser que "le monde devient fou !". Cliquez sur la photo pour mieux observer.

 


 
 
posté le 12-01-2014 à 07:03:36

Au marché

Le lieu est sombre... Mais c'était souvent le cas, dans les marchés publics. On devine les odeurs les plus diverses. J'aime bien le boucher, au premier plan, souriant au photographe.

 


 
 
posté le 11-01-2014 à 23:52:16

Aussi bien que les hommes

Une équipe féminine de hockey, en 1917. De l'Ouest canadien. Je le souligne car dans ces provinces, les sports dits masculins étaient très ouverts aux femmes. Elles portaient un uniforme chaud, mais la jupe demeurait de mise. Prenez note du petit trophée, signe de l'excellence dans leur discipline.

 


 
 
posté le 11-01-2014 à 20:18:39

Bonheur tranquille

Le bonheur tranquille de l'ère victorienne. Le jeune couple est confortablement installé au salon. L'homme lit son journal, alors que la femme donne de l'affection à son premier enfant, le tout au coin du feu, dans l'opulence de décors de cette époque. Une feuille de musique non datée, mais je ne prends pas trop de risques en affirmant que nous étions au cours de la décennie 1870.

 


 
 
posté le 11-01-2014 à 07:02:51

Le futur premier ministre

Les enfants de l'avocat Nérée Duplessis, de Trois-Rivières, en 1895. Beaucoup de boucles pour les filles ! Quant au garçon,il suivra les traces de son père dans la noble profession, avant de devenir un des plus marquants premier ministre du Québec, pour le pire et parfois le très bien,mais surtout le moins rigolo. Maurice Duplessis demeurera attaché à ses soeurs.

 


 
 
posté le 10-01-2014 à 06:41:42

Cow-Boy

Un cow-boy vêtu de noir. À cause de cette couleur, on pourrait croire que c'est un hors-la-loi. Pas avec ce sourire, tout de même ! Et puis, il est écrit Hopalong Cassidy sur sa cravate. Personne ne peut être vilain, dans un tel cas !

 


 
 
posté le 09-01-2014 à 21:46:56

Triste ?

Une étudiante, adolescente, en 1943, près de son casier où elle a pris ses livres et cahiers. Elle me paraît triste, inquiète...

 


 
 
posté le 09-01-2014 à 19:40:05

Tout le monde danse !

Un public adolescent s'amuse en dansant au son d'un orchestre ne comprenant qu'un violon et deux guitares acoustiques. Le lieu me paraît être une salle de récréation d'une école. L'époque : 1942.
 


 
 
posté le 09-01-2014 à 06:52:39

La belle des paquets de cigarettes

Des années 1875 environ et jusqu'à la décennie 1910, il y avait dans les paquets américains de cigarettes des petites cartes illustrées, que les gens pouvaient collectionner. On y croisait des joueurs de baseball, des exploits de l'histoire, des grands personnages, des faits d'arme militaires, tant de choses, dont des dessins charmants de jolies filles, comme dans le cas présent. Ces cartes sont devenues rares et sont très recherchées par les collectionneurs.

 


 
 
posté le 08-01-2014 à 18:24:52

Partisane

J'aime beaucoup cette photographie, bien qu'elle soit hors-foyer et un peu moche.  Cette femme chaudement vêtue est au stade de baseball des Cubs de Chicago, en 1907, souriante et agitant un fanion, sans oublier son petit ourson de peluche. (Cubs signifie Ourson).

 


 
 
posté le 08-01-2014 à 06:54:19

Fille et poupée au volant

La poupée n'est pas très jolie, mais elle est presque aussi grande que sa maman. Une poupée géante ! J'aime bien le véhicule, son klaxon (Pouet ! Pouet !) et sa manivelle pour mettre le moteur en marche.

 


 
 
posté le 08-01-2014 à 01:53:14

Son chef d'oeuvre !

Les organisateurs du Carnaval d'hiver de Québec encouragaient les citoyens à décorer leurs maisons. Un grand concours de sculptures sur glace était fort prisé. Ce garçon, satisfait, regarde son chef d'oeuvre. Le seul fait d'avoir réussi lui donne un immense sentiment de joie. Une photo de 1959.

 


 
 
posté le 07-01-2014 à 21:18:43

L'aventurier de la route

Une feuille de musique de 1910. Comme sur toutes les illustrations relatives à l'automobile de cette époque, le conducteur portait des lunettes semblables à celles que les premiers aviateurs utilisaient. Pour la femme : un chapeau et un foulard. N'oubliez pas qu'il n'y avait pas de toiture, que ces gens devaient faire face au vent, cela à une "vitesse folle" dépassant tout ce que les voitures à chevaux pouvaient offrir.

 


 
 
posté le 07-01-2014 à 19:59:16

À la Terrasse Turcotte en 1944

Située en bordure du fleuve Saint-Laurent, la Terrasse Turcotte, de Trois-Rivières, a existée pendant une centaine d'années. Rendez-vous des flâneurs, des rêveurs, des jeunes gens désireux de rencontrer ceux et celles de l'autre sexe, la Terrasse était un endroit exquis où chacun prenait le temps de vivre.

 


 
 
posté le 07-01-2014 à 06:38:15

Entreprise familiale

Un petit épicier, en 1915. Ne doutons pas qu'il pose avec ses trois enfants et son épouse, celle-ci étant le bras droit du mari dans le commerce.
 


 
 
posté le 06-01-2014 à 23:26:27

Pont couvert

Les ponts couverts ont été légion au Québec pendant longtemps. Ils étaient essentiellement situés à la campagne, sur des routes secondaires. Quelle était l'utilité de ce toît ? Offrir de l'ombre aux voyageurs et à leurs bêtes, tout simplement ! La multiplication des véhicules motorisés a fait en sorte que les nouveaux ponts suivaient davantage la norme moderne. Il existe très peu de ponts couverts, maintenant. La plupart sont anciens et sont entretenus par les communautés comme reliques du passé, comme un attrait touristique. Celui de la photo date de 1947, quelque part dans la région de l'Abitibi.

 


 
 
posté le 06-01-2014 à 21:18:54

Mon petit ange

Un constat : 95 % des illustrations d'anges sont des femmes. Des belles femmes, précisons ! Alors, pourquoi ne dit-on pas UNE ange ? Hmmm ? Voici une charmante illustration d'un angelot, dans la nature, avec un animal pacifique, une fleur entre les mains et beaucoup autour d'elle. Mignon !

 


 
 
posté le 06-01-2014 à 19:05:10

Chiens attelés

Il existe beaucoup de photographies québécoises de jadis avec des attelages de chiens, la plupart prises en zones rurales. Pour ma part, je n'ai jamais vu une telle chose de ma vie, indice que cette façon n'est plus de mise. Dans le cas présent : des enfants profitent d'une promenade dans un petit traîneau. Les Québécois de d'autrefois attelaient aussi des chiens pour des courses au village, pour des menus travaux de transport autour de la ferme.

 


 
 
posté le 06-01-2014 à 07:10:21

Nellie Bly

De son vrai nom Elizabeth Cochran, Nellie Bly fut une des femmes les plus remarquables du 19e siècle. Rare femme dans l'univers masculin du journalisme, elle devait se démarquer par des articles différents, dans un style inédit. Pour y arriver, la jeune femme s'investissait comme jamais aucun homme ne le faisait. Par exemple, pour un article sur un asile psychiatrique, Nellie Bly se fait passer pour folle, après une minutieuse préparation. Pour un article sur une grève, elle se range du côté des ouvriers et va vivre parmi eux.

 


 
 
posté le 06-01-2014 à 01:03:39

Romantisme modèle 1922

Un joli dessin pour cette feuille de musique de 1922. Romantisme dans le jardin ! Vous aurez noté que la femme porte les cheveux courts, comme c'était la nouvelle mode au cours des "années folles."

 


 
 
posté le 05-01-2014 à 21:48:12

Louis Jordan

Louis Jordan fut un roi de la musique des années 1940 et bien davantage : un précurseur. En faisant appel à une petite formation, Jordan simplifiait une musique nécessitant une douzaine de musiciens. Notre homme y ajoutait une forte dose d'humour, de bonne humeur et nous avions des disques très accrocheurs, communicatifs, où s'infiltraient des éléments propres au futur Rhythm & Blues et même un peu de rock & roll. Curieusement, au cours des années 1950, Jordan fut écarté du courant musical qu'il avait aidé à inventer. Cet artiste formidable est décédé en 1975. Pour écouter une chanson de Louis Jordan, cliquez sur le lien suivant :

 


 
 
posté le 05-01-2014 à 21:02:56

Tout le monde au cirque !

Une belle affiche d'un cirque de la fin du 19e siècle nous promettant charme et frissons grâce à mademoiselle Beeson, qui marchait sur un fil de fer, en n'oubliant pas son ombrelle.

 


 
 
posté le 05-01-2014 à 07:38:57

Le livreur de lait

Ce qui m'étonne est que ce livreur de lait porte un imperméable et un chapeau. À moins qu'il ne soit pas le livreur... Les montures, il va de soi, étaient des vieux chevaux. Travail tout de même exigeant pour ces bêtes. Une photographie de 1942.

 


 
 
posté le 05-01-2014 à 07:23:56

Mon vieux petit chien

Il n'y a pas de doute que le chien est plus âgé qu'elle. Notez la coiffure très soignée de cette fillette de 1924.
 


 
 
posté le 04-01-2014 à 23:05:23

Ah, ces jeunes femmes de 1900 !

Trois jeunes femmes à vélo viennent de doubler autant d'hommes dans leur voiture à traction chevaline. Ah, ces femmes de 1900 ! Que sera ce siècle, hein ? N'oublions pas que la bicyclette était alors un objet jugé extravagant.

 


 
 
posté le 04-01-2014 à 21:55:03

Petit chaperon rouge

Un petit chaperon rouge du 19e siècle, loin de l'influence cinématographique. Joli dessin ! Je n'ai pas de date, mais le style, ainsi que la présence de couleurs, me laissent croire que cette feuille de musique a été commercialisée autour de 1875.

 


 
 
posté le 04-01-2014 à 19:04:36

Marchand de musique en 1904

Ne parlons pas d'un disquaire ; bien que le disque 78 tours existait depuis 1900, le cylindre avait encore la priorité. Ce sont des boîtiers de cylindres que l'on voit sur les étagères, du plancher au plafond. Le marchand proposait aussi des cornets pour les lecteurs de cylindres, ainsi que les appareils eux-mêmes. Notez, tout au fond, un énorme cornet, semblable à ceux dont les studios d'enregistrement se servaient. Enfin, il y avait en vente des feuilles de partitions de musique, qui se vendaient davantage que les cylindres et 78 tours.

 


 
 
posté le 04-01-2014 à 06:25:03

Je vais te montrer

La dame de la bibliothèque, avec un petit sourire, montre à la jeune cliente que le livre qu'elle cherchait était bel et bien dans les fichiers. Je me fais un scénario, n'est-ce pas, me souvenant surtout qu'il m'arrivait de ne pas trouver le bouquin voulu dans ces fichiers. C'est plus rapide aujourd'hui et on peut même savoir si l'ouvrage est présent sur les étagères. Malgré tout, il m'arrive parfois de m'ennuyer de ces fichiers. Les vêtements de l'enfant nous indiquent que cette photo est plus récente que ma norme habituelle. Sans doute des années 1970.

 


 
 
posté le 04-01-2014 à 00:54:52

Bûcherons

Un camp de bûcherons, en 1949. On peut voir facilement des décorations de Noël, dans cette pièce qui était leur salle à manger. Nul doute qu'un prêtre était en train de célébrer la messe. La meilleure indication est cet homme pieux, au premier plan, à gauche, avec un missel entre les mains. Les attitudes contradictoires des hommes laissent deviner que le niveau de foi n'était pas égal.

 


 
 
posté le 03-01-2014 à 18:06:31

Travail à la manufacture

Je parle de la manufacture de préférence à l'usine, car cette dernière a un aspect étouffant qu'on ne voit pas sur cette photographie de 1925. L'ouvrière peut même travailler assise. Quel est l'objet fabriqué par cette demoiselle ? Une partie de ce qui deviendra un appareil radio.
 


 
 
posté le 03-01-2014 à 08:25:12

Le rôle de l'ange

Un sujet de chanson sans cesse présent, au 19e siècle : la mort de jeunes enfants. Il faut se rappeler que beaucoup de petits disparaissaient en bas âge. Un point souvent croisé sur les feuilles de musique : un bel ange prend l'enfant dans ses bras et le guide vers le paradis. C'est le cas de cette feuille avec une superbe illustration de qualité. Je n'ai pas d'année, mais le style est typique de l'époque 1860-75.
 


 
 
posté le 03-01-2014 à 06:51:29

Orgue de barbarie

Un joueur d'orgue de barbarie, et son singe, dans les rues de Montréal, en 1900. La fillette semble davantage intéressée par le photographe que par la musique et l'animal.
 


 
 
posté le 03-01-2014 à 00:35:08

La prière à l'école

Les filles dans une rangée, les garçons dans une autre. Nous voici en 1958, dans un petit local, au début d'une journée de classe et au moment de la prière du matin.
 


 
 
posté le 02-01-2014 à 21:47:37

Les amoureux sont seuls au monde

Il y a foule, les cris de la fête, mais les amoureux, dans les hauteurs, semblent seuls au monde. Une photo prise à Coney Island, près de New York, sans doute au cours des années 1960.
 


 
 
posté le 02-01-2014 à 19:45:47

Les Beatles et le savon

Les savonettes de marque Lux offrent à leur clientèle un disque flexible des Beatles, autographié. L'offre se terminait en mars 1967. Curieusement, on se servait de l'image 1963-64 des Beatles débutants (avec les Yeh Yeh Yeh) pour cette promotion.
 


 
 
posté le 02-01-2014 à 06:18:05

Pas si vite !

Ce rude paysan d'expérience ordonne à sa monture de se calmer, car il y a une vache à bord. On se calme, Cocotte ! Une photo de 1948.
 


 
 
posté le 02-01-2014 à 01:42:05

Vive le ski !

Un joyeux groupe de sportifs voyagent en train, anxieux de descendre les pentes enneigées.  Je me suis toujours demandé si tous ces skis s'entrechoquaient, le long du parcours dans ce wagon...
 


 
 
posté le 02-01-2014 à 00:46:19

Sculpture de glace

Une gigantesque sculpture de glace, dans le cadre du Carnaval d'hiver de Québec, édition 1965. Notez la présence d'une fanfare, puis du public admirant ce chef d'oeuvre.
 


 
 
posté le 02-01-2014 à 00:40:35

L'orpheline

Une petite orpheline, très mal vêtue, n'ose plus tendre la main aux passants et ses larmes ne font sourciller personne. Notez, à ses pieds, ses propres traces de pas, indiquant qu'elle marchait dans ce petit espace pour se réchauffer. Une feuille de musique de 1873.
 


 
 
posté le 02-01-2014 à 00:34:07

Calendrier 1869

Un calendrier de la nouvelle année 1869, célébrant le "Nouveau Dominion", c'est à dire la forme politique gouvernementale mise en place pour le Canada, deux années plus tôt. Nous avons droit à quelques honorables. Je crois que ce calendrier, un peu rustre, était offert au lectorat d'une revue.
 


 
 
posté le 02-01-2014 à 00:27:49

À la radio, en 1939

La présence du pianiste laisse deviner que l'homme devant le gros microphone était un chanteur, que les trois femmes à droite harmonisaient. Par contre, je ne peux imaginer le rôle de la femme blonde... Présentatrice, peut-être ? Tout ce beau monde, fort bien vêtu, travaillaient pour la station CKAC, de Montréal.
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 23:46:39

Shawinigan

Une photo de 1915 de Shawinigan et de son immense usine de production d'électricité. À peine 20 années plus tôt, il n'y avait rien d'autre que quelques cabanes. Shawinigan fut le Klondike industriel du Québec, avec son point central cette usine. Rapidement, d'autres industries allaient suivre : chimie, pâtes et papier, textile, etc. Comme dans toute ville champignon : des maisons ouvrières de piètre qualité, puis des petits châteaux pour les patrons. Shawi était une ville grise et polluée. L'usine est aujourd'hui devenue un musée à la gloire du passé industriel de la ville.

 


 
 
posté le 01-01-2014 à 23:03:56

Du travail pour la petite

Une fillette de 1911 travaille aux champs en compagnie de sa famille. Les personnes assises à même le sol me laissent deviner qu'ils cueillaient des petits fruits, transportés jusqu'à la maison par l'enfant.
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 22:52:28

Lee Morse

Une jolie chanteuse, typique de la douce folie des années 1920. Avec sa voix profonde, Lee Morse, tout comme Ruth Etting et Annette Hanshaw à la même époque, bâtissait disque par disque ce qui deviendra le chant jazz quelques années plus tard.

Pour écouter une formidable chanson par Lee Morse, cliquez sur le lien :

 


 
 
posté le 01-01-2014 à 22:29:40

Lune de miel

Une feuille de musique de 1913, avec un dessin très simple mais efficace. Très romantique, il va de soi, quand il est question d'un voyage de noces.
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 22:23:09

À la plage en 1905

Vous serez peut-être étonné de voir ces femmes avec de longues robes et une ombrelle, l'homme en habit et portant un chapeau. L'idée de la plage, particulièrement pour la bourgeoisie, était une occasion de prendre du bon air et non pour se lancer dans la mer ou un cours d'eau. C'était toléré dans le cas des enfants, mais rares étaient les adultes pour comettre une telle chose. Pas plus d'une dizaine d'années plus tard, ce tabou n'existera plus.
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 21:09:58

Chaplin

Il ne faut laisser personne dire du mal de Charlie Chaplin. Ce comédien débordait d'imagination, de talent et de savoir-faire. Rapidement, il est passé de la comédie coup-de-pied-au-derrière à des scénarios davantage pensés, avec de belles mises en situation, avec un zeste de mélodrame pour inviter une larme à rejoindre le rire. Avec les années 1920, ses films gagnent en qualité et il faut certes admirer son courage d'avoir tourné deux films muets au cours des années 1930, sans oublier un culot incroyable avec son film Le Dictateur, où il se payait la tête d'Hitler. Les films de Chaplin, après tant d'années, demeurent distrayants, agréables et drôles. Né en 1889, Charles Chaplin est décédé en 1977.
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 20:11:26

Cola à la plage

Mine de rien, la publicité dépeint des styles de vie de différentes époques. Je dois avouer que les pubs de Coca-Cola étaient très belles, se servant souvent de jolies femmes, mais c'est encore le cas de nos jours, n'est-ce pas ? Ainsi, cette charmante baigneuse représente on ne peut plus la décennie 1950. À la bonne vôtre !
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 19:25:17

Hiver, sport et paysage

Une très ancienne photographie présentant du hockey. 1884 ! Bien sûr, il n'était pas alors question de patinoire avec un toit : le sport se pratiquait à l'extérieur et plus l'hiver était long, plus il y avait de compétitions. Cette glace, plutôt large, était située dans une région offrant un superbe coup d'oeil.
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 18:59:54

Déjà six enfants !

De beaux enfants, par contre ! Notez le visage de la mère : a-t-elle atteint 30 ans? Le père, oui ! Mais elle... En 1902, on se mariait pour fonder une famille, n'est-ce pas ?
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 09:16:57

Les anciennes maisons

Trois-Rivières est la seconde plus ancienne ville du Québec et du Canada, le poste ayant été fondé après Québec et avant Montréal. Ce lieu a longtemps gardé l'apparence d'un gros village et n'obtiendra le statut de ville qu'au milieu du 19e siècle.

Il reste peu de choses de l'époque coloniale de la ville, tant de l'aspect français que britannique. Les maisons du 18e siècle était encore nombreuses avant qu'un gigantesque incendie ne les détruise, en juin 1908. Les survivantes sont concentrées dans le sud de la ville, parfois isolées les unes des autres. C'est le cas de cette maison, de la rue Hertel. La photo date de 1937.

 


 
 
posté le 01-01-2014 à 09:00:38

Les étudiantes

Un dessin très simple, avec des couleurs soigneusement choisies, pour cette feuille de musique de 1901, représentant deux étudiantes en promenade, celle de gauche absorbée par sa lecture. Des filles sérieuses !
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 08:09:46

Travail ou apprendre ?

Je ne sais trop s'il s'agit d'un atelier de couture ou d'une classe d'apprentissage. Dans ce dernier cas, les femmes me paraissent jeunes, coiffées à la garçonne, pour la plupart, comme le voulait la mode en 1925.
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 08:03:21

Une affaire sérieuse !

Une affaire d'hommes ! L'enfant n'a qu'à regarder... Je ne connais pas l'année de ce véhicule, mais ce type de pneus me laisse deviner que nous étions à la fin du 19e siècle, peut-être le début du 20e.
 


 
 
posté le 01-01-2014 à 07:57:26

Petite fille et poupée

Une jolie fillette pose avec un grand sérieux en compagnie de sa poupée, son bien le plus précieux. Sans doute une photo de la fin du 19e siècle.